Déam(bulles)

 danse et installation in situ

tout public


déambulation chorégraphique et installation plastique 

performance in situ 

 

 


 

Déam(bulles est un spectacle chorégraphique déambulatoire qui investit un lieu et crée un évènement en interaction avec le public.

C’est une installation plastique modulable et adaptable à n’importe quel lieu, théâtral ou pas, à l’intérieur et/ou à l’extérieur. Cette installation se compose de “bulles” inspirées des bulles de BD sur lesquelles on peut écrire, dessiner, exposer, exprimer son humour, son humeur, etc....

Un champ de coquelicots, des mobiles rappelant l’univers d’Alexander Calder, de 5 cm à 3 mètres de diamètre, toutes ces bulles rouges dessinent une image insolite dans laquelle les danseurs explorent le geste en toute liberté, en toute légèreté. Ce spectacle se veut “sur mesure”, au plus près des spectateurs, faisant appel à leur imagination et suscitant l’émotion poétique provoquée par la proximité de l’art contemporain.

Cette installation permet au public de participer en apportant sa contribution écrite sur les bulles. Les bulles sont des ronds rouges PVC résistants aux intempéries donc pouvant être installés à l’extérieur. Elles peuvent être installées dans un jardin, public ou privé, dans une mairie, une école, un théâtre, une ville... l’essentiel est de créer un univers propice à y dérouler une chorégraphie déambulatoire réalisée par des danseurs.

Ce spectacle se veut “sur mesure”, au plus près des spectateurs, faisant appel à leur imagination et suscitant l’émotion poétique provoquée par la proximité de l’art contemporain.

Ce spectacle peut se dérouler sous forme de promenade urbaine pendant laquelle le public voyage accompagné de danseurs et découvre tout au long du parcours une installation plastique poétique et  interactive.

Il peut également investir un lieu dans lequel le public déambule librement, l’installation plastique transforme la vision habituelle du lieu et l’espace est revisité par la danse.

Ce spectacle / performance  a déjà investi :

-      un jardin public

-      une médiathèque

-      une école

-      un collège

-      la cour d’un château municipal et le parc

-      un espace culturel et sa médiathèque

-      une école de danse

-      un quartier de ville

-      un chemin de randonnée

-      etc...

 

Alors, pourquoi pas un musée, un champ, un parking souterrain, une place publique, une mairie, un office de tourisme, une plage... ?



Télécharger
DOSSIER PDF / déam(bulles)
DB COM FR 250315.pdf
Document Adobe Acrobat 5.2 MB